Visite de l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite à la CCIAD : Rehausser le niveau des échanges

 Visite de l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite à la CCIAD : Rehausser le niveau des échanges

La qualité des relations bilatérales entre l’Arabie Saoudite et le Sénégal sur le plan politique et culturel doit se traduire sur le plan des échanges commerciaux. C’est le souhait de son Excellence Saad Abdullah Alnofeai, ambassadeur du royaume saoudien au Sénégal. Le représentant diplomatique était en visite, ce matin, à la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD). Le rehaussement des échanges et les opportunités de partenariats étaient au menu de son audience avec Abdoulaye Sow, président de l’Institution Consulaire.

« Le Sénégal et l’Arabie Saoudite entretiennent d’excellentes relations depuis de nombreuses années. Malheureusement, il faut reconnaître que le domaine économique ne suit pas », a d’emblée souligné Saad Abdullah Alnofeai, ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Sénégal. Le diplomate poursuit pour dire que les échanges commerciaux sont « inexistants » des deux côtés. Il s’est ainsi dit surpris de voir certains produits sénégalais de qualité tels que la noix de cajou et le corossol, « très prisés » dans son pays, ne soient pas présents sur le marché saoudien. Selon l’ambassadeur, le souhait est de voir, avec la CCIAD, quels sont les voies et moyens pour rehausser les échanges. Dans ce cadre, il a informé de la signature prochaine d’un « Accord Général » liant les deux pays. Un accord qui doit servir de cadre pour exploiter les opportunités d’affaires, pense-t-il.

Le Sénégal prioritaire en Afrique de l’Ouest

Afin de renforcer ses activités commerciales extérieures, l’Arabie Saoudite a créé, depuis trois ans, une structure chargée d’accompagner les acteurs du commerce et des affaires qui veulent nouer des partenariats à l’étranger, a renseigné le représentant diplomatique. L’Ambassade est disposée à mettre en rapport la structure avec la Chambre de Commerce de Dakar. Ainsi, il sera possible pour les opérateurs économiques de mieux connaître les produits saoudiens éligibles à l’exportation et, par la même occasion, trouver des partenaires sur place. Selon Saad Abdullah Alnofeai, sur le plan des échanges, le Sénégal est la priorité de l’Arabie Saoudite en Afrique de l’Ouest.
Pour sa part, le président Abdoulaye Sow qui était assisté de son Conseiller spécial, Moustapha Ka, du Secrétaire général de la CCIAD, Mbaye Chimère Ndiaye et de Khady Ndiaye Dia, chef du Département Promotion des Entreprises à l’International (DPEI), a magnifié la visite de l’ambassadeur. Il a ensuite dit partager le souhait de son hôte de booster les échanges. M. Sow a ainsi assuré que l’Institution Consulaire jouera sa partition dans ce projet à travers, notamment l’identification des entreprises sénégalaises qui pourraient nouer des partenariats d’affaires avec les opérateurs économiques saoudiens.

Facilitation de l’obtention du visa

Il a ensuite présenté à son hôte certains projets majeurs de la CCIAD. Il s’agit du projet de construction d’un nouveau siège de l’Institution et le projet d’acquisition de navires pour le transport de personnes et de marchandises entre Dakar et Ziguinchor. Des projets pour lesquels il souhaite nouer des partenariats techniques ou financiers avec des entreprises publiques ou privées saoudiennes.
Le représentant diplomatique à, de son côté, promis une mise en relation avec les entreprises saoudiennes pour un accompagnement dans ces projets.
Par ailleurs, Saad Abdullah Alnofeai a promis de faciliter l’obtention du visa pour les opérateurs économiques sénégalais désireux de se rendre en Arabie Saoudite.

Sanou BADIANE

Administrateur

https://bie.cciad.sn