Relance des activités de l’antenne de Rufisque : La Chambre de Commerce de Dakar se rapproche davantage des opérateurs économiques

 Relance des activités de l’antenne de Rufisque : La Chambre de Commerce de Dakar se rapproche davantage des opérateurs économiques

C’est dans la salle des fêtes de la Mairie de Rufisque qu’a eu lieu, le jeudi 23 juin 2022, la cérémonie marquant la relance des activités de l’antenne de la CCIAD de Rufisque. Cette structure qui traduit la volonté de l’Institution Consulaire de Dakar de se rapprocher davantage des opérateurs économiques de la Capitale sénégalaise, fournit l’ensemble des formalités de création d’entreprise aux opérateurs économiques de la vieille ville et des alentours.

Grâce à cette antenne de la CCIAD à Rufisque, les opérateurs économiques de Rufisque n’auront plus besoin de se déplacer jusqu’en centre-ville pour effectuer leurs formalités (obtention du Registre de Commerce, de la Carte Commerçant, du NINEA, de la Carte Import-Export et du Permis de Conduire International, etc.).
Pour Abdoulaye Sow, président de la CCIAD, la relance des activités de l’antenne du Rufisque s’inscrit dans le cadre de la décentralisation des services de l’Institution Consulaire de Dakar en direction des opérateurs économiques et des porteurs de projets. Poursuivant dans son discours d’ouverture, M. Sow souligne que le Département de Rufisque polarise une importante population d’opérateurs économiques et de porteurs de projets. Cependant, relève-t-il, la mobilité est une contrainte majeure dans la presqu’île du Cap Vert. C’est ainsi qu’à travers cette antenne, la CCIAD entend offrir des services de proximité pour vous permettre de mener convenablement leurs activités économiques, dit-il.

Créer une entreprise en moins de 24 H

S’adressant aux opérateurs économiques du département, le président de la CCIAD souligne, qu’à la faveur d’une collaboration entre l’Institution et le GIE Gaindé 2000, les formalités relatives à la création d’entreprise s’effectuent désormais dans la plus grande célérité. En moins de 24 H, il est possible pour tout entrepreneur de créer sa propre entreprise, déclare M. Sow.
Venue représenter le Maire de la ville de Rufisque, Mme Niang, responsable de l’éducation et de la culture au niveau de la Mairie, a magnifié cette initiative de la CCIAD. À son avis, cette antenne va soulager les habitants de Rufisque et environ. « Au niveau de la Mairie, nous recevons régulièrement des commerçants ou d’autres opérateurs qui souhaitent disposer du Registre de Commerce ou de la Carte Commerçant. Ce qui veut dire que l’installation de cette antenne leur aidera à disposer de ces documents plus rapidement », se réjouit-elle.

Pour l’ouverture d’un centre de formation consulaire

Par ailleurs, Mme Niang a lancé un plaidoyer pour l’ouverture d’un centre de formation consulaire à Rufisque. Selon elle, les filières proposées par le centre de formation de la Chambre de Commerce de Dakar (Douanes-Transit, Transport-Logistique, Banques-Finances-Assurances et Gestion) sont porteuses d’emplois. En plus, cette école ôtera une épine du pied aux jeunes de Rufisque qui sont parfois obligés de rallier le centre-ville dakarois pour bénéficier d’une formation de qualité. Le président Abdoulaye Sow a assuré, pour sa part, que la CCIAD est bien disposée à ouvrir une école de formation dans la ville.
Cette cérémonie a aussi été l’occasion pour les agriculteurs et les éleveurs du département d’étaler aux autorités de la CCIAD et de la Mairie les contraintes auxquelles ils font face dans leurs activités. Ces contraintes sont surtout liées à l’urbanisation galopante. En effet, ils regrettent que leurs terres soient constamment transformées en zones d’habitation, ce qui représente une menace pour la survie de leurs activités et pour la disponibilité de certains produits agricoles.

Sanou BADIANE

Administrateur

https://bie.cciad.sn