Mor Talla Kane, Directeur Exécutif de la CNES, sur la relance économique : « Donner au secteur privé national la force et des ambitions pour porter le projet de construction d’une nouvelle économique » 

 Mor Talla Kane, Directeur Exécutif de la CNES, sur la relance économique : « Donner au secteur privé national la force et des ambitions pour porter le projet de construction d’une nouvelle économique » 

Pour asseoir des stratégies consensuelles en vue de mieux combattre les effets néfastes de la pandémie de COVID-19 et relancer la machine productrice de richesses et d’emplois des entreprises, le directeur exécutif de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES) appelle à une concertation nationale. Mor Talla Kane invite notamment à donner au secteur privé national la force et des ambitions pour porter le projet de construction d’une nouvelle économique. 

« On a vécu dans la dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Une insertion non maitrisée dans le commerce international a rendu notre économie particulièrement fragile », fait remarquer le directeur exécutif de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES), Mor Talla Kane.  Cette démarche de « perdants de la mondialisation », nous la partageons avec les autres pays de la CEDEAO qui n’ont jamais su achever le projet fondateur d’une véritable économie régionale intégrée, dotée d’une masse critique, leur permettant de se faire entendre dans le cadre d’une économie mondialisée, se désole-t-il. 

Jeter les bases  d’une nouvelle économie

Pour guérir le mal qui affecte l’économie et le développement du Sénégal, le directeur exécutif de la CNES prescrit un remède de cheval. « Il faut recentrer nos politiques économiques, assurer une autonomie relative sur des chaînes d’approvisionnement stratégiques et développer le marché intérieur ». Pour ce faire, Mor Talla Kane invite les gouvernants à protéger les entreprises nationales et à développer le Partenariat Public Privé (PPP).  « Il est temps et le moment est opportun d’analyser notre environnement, nos politiques économiques et nos ressorts sociaux en vue de trouver le meilleur chemin pour sauvegarder les acquis et bâtir notre émergence », explique-t-il.  La pandémie du Coronavirus a incontestablement changé la donne sur l’échiquier économique. L’après COVID-19 est présenté comme le monde de demain et la politique de relance annoncée par l’Etat aura pour objectif de jeter les bases de notre économie, fait-il observer. Soucieux de la pertinence d’une démarche inclusive, Mor Talla Kane appelle à une concertation nationale, pour assurer la construction consensuelle d’une économie, en donnant à notre secteur privé national la force et des ambitions pour porter ce projet.

Joseph SENE

Administrateur

https://bie.cciad.sn