Les deux structures entendent nouer un partenariat pour le financement des entrepreneurs

 Les deux structures entendent nouer un partenariat pour le financement des entrepreneurs

Visite de la CCIAD à la DER/FJ

Les deux structures entendent nouer un partenariat pour le financement des entrepreneurs

Créée depuis 2018 par le président de la République pour aider les femmes et les jeunes à
accéder aux financements, la Délégation à l’Entreprenariat Rapide pour les Femmes et les Jeunes (DER/FJ) représente, aujourd’hui, un maillon essentiel dans la chaîne d’appui aux entrepreneurs mise en place par l’Etat du Sénégal. La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), pour mieux répondre aux besoins de ses membres, va nouer un partenariat avec la structure. A cet effet, les autorités de la CCIAD ont rendu une visite de travail à la DER/FJ.

Les raisons de cette visite ont été ébauchées dès l’entame de la rencontre par le président de la CCIAD Abdoulaye Sow qui a précisé venir accompagner la section agricole à cette rencontre. Il s’agit selon lui de chercher les pistes de collaboration qui pourraient exister entre l’Institution qu’il dirige et la DER/FJ. Ainsi, le président de la section agricole a profité de cette rencontre pour porter les besoins des acteurs. Il pense que la structure que dirige Amadou Sarr peut apporter son concours dans l’encadrement et le financement des opérateurs de la section. Revenant sur les besoins exprimés par les acteurs de la section agricole lors de l’Assemblée Générale qu’il a dirigé la veille, il a listé le besoin pour les agriculteurs et les éleveurs de disposer de terres à Dakar pour pratiquer leurs activités.

Beaucoup d’attentes dans le domaine du financement

Pour Amadou Sarr, Délégué général de la DER/FJ c’est « un honneur de travailler avec la CCIAD avec qui, il avait déjà collaboré dans le cadre du Recensement Général des Entreprises dont il était le président du Comité de Pilotage. Il a ainsi proposé la mise en place d’une convention de partenariat pour définir les axes de collaboration entre les deux structures qui ont toutes les deux, un rôle d’encadrement et d’assistance aux entrepreneurs.

Pour Mbaye Chimère Ndiaye, Secrétaire Général de la CCIAD les attentes sont bien définies du côté de la Chambre de Commerce. Il s’agit principalement d’un plaidoyer pour le financement des jeunes qui seront formés dans le cadre du programme DEFI-ARCHIPELAGO. « En ce qui nous concerne, nous avons un  projet DEFI-ARCHIPELAGO. Nous voudrions bien qu’une fois formés sur des métiers et à l’entreprenariat, qu’on puisse aussi, à travers une convention de partenariat avec la DER/FJ, les financer », plaide-t-il. Au-delà de ce programme, la collaboration avec la DER/FJ aiderait l’Institution à rendre plus efficients l’encadrement et l’assistance qu’elle fournit aux entreprises. « Nous  faisons énormément de business plans à des entreprises, à des jeunes qui finissent leur formation. Donc, on aimerait bien à travers cette convention, pouvoir orienter ces jeunes pour qu’ils puissent avoir un traitement dédié au niveau de votre structure.
Ce sera aussi le cas au niveau des financements. Nous reçevons énormément de demandes de financement. Beaucoup d’entreprises en difficulté nous sollicitent. On les accompagne dans la restructuration, dans le management etc. mais, le côté financement, c’est le seul maillon de la chaîne qui nous manque. On souhaiterait donc que vous puissiez nous compléter », explique-t-il.

Pour le secrétaire général de la DER/FJ, au-delà du financement aux entrepreneurs, ce partenariat pourra permettre à l’Etat d’avoir plus de visibilité sur les véritables points d’achoppements que rencontre le secteur privé national.

Sanou BADIANE

Administrateur

https://bie.cciad.sn