La CMA du Finistère porte le programme de formation professionnelle duale et entrepreneuriale adapté aux besoins des entreprises locales Sénégalaises

 La CMA du Finistère porte le programme de formation professionnelle duale et entrepreneuriale adapté aux besoins des entreprises locales Sénégalaises

Dans le cadre du programme ARCHIPELAGO (financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique), le projet vise à apporter des compétences professionnelles à des jeunes de moins de 40 ans, des femmes et des migrants de retour, afin d’améliorer leur employabilité au regard des attentes des entreprises, sur trois régions cibles du Sénégal, dans les domaines du bâtiment, du textile et de la maintenance et la fabrication de petits matériels agricoles. Également, il vise à accompagner des créateurs d’entreprises et des artisans dans un cycle de formation à l’entrepreneuriat.

D’une durée de 30 mois (2019/2021), le projet cible particulièrement les jeunes de 15 à 40 ans, les femmes, les migrants de retour, les formateurs, les entreprises dans les Régions de Saint-Louis – Kolda – Tambacounda.

Les partenaires du projet sont :

  • Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Vienne – France
  • Union Nationale des Chambres de Métiers du Sénégal
  • Chambre de Métiers Saint-Louis – Sénégal
  • Chambre de Métiers Kolda – Sénégal
  • Chambre de Métiers Tambacounda – Sénégal

Au terme du projet, les résultats attendus sont :

  • au moins 1000 bénéficiaires directs sont sensibilisés sur les possibilités offertes par l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) au travers de campagnes d’information et d’activités de formation,
  • au moins 80 MPME de la (des) chaîne(s) de valeur concernée(s) – incluant notamment les sociétés clientes et fournisseurs – participent à l’identification des déficits de compétence,
  • un minimum de 430 jeunes sont formés, dont 300 au minimum sont insérés sur le marché du travail au travers d’une approche de formation professionnelle duale (lieu de travail et centre de formation) et accompagnés après la formation pour le placement à l’emploi et au moins 150 personnes sont formées à l’entrepreneuriat et accompagnées après la formation à la création de leur entreprise,
  • au moins 120 chefs d’entreprise (employeurs) sont formés / sensibilisés à la formation et l’apprentissage en milieu de travail,
  • au minimum 3 centres de formation et 6 structures d’appui aux entreprises sont mobilisés, formés et renforcés institutionnellement pour fournir de nouveaux services et / ou de meilleurs services d’EFTP,
  • au moins 30 formateurs locaux (formateurs des centres d’EFTP, personnel de l’entreprise en charge de la formation interne, autres prestataires de formation) sont formés.

Administrateur

https://bie.cciad.sn