Forum d’affaires : Le président de la CCIAD dévoile le volume des échanges entre l’Inde et le Sénégal

 Forum d’affaires : Le président de la CCIAD dévoile le volume des échanges entre l’Inde et le Sénégal

Un forum d’affaires entre l’Inde et le Sénégal a été organisé, ce vendredi 3 juin 2022 à Dakar. Le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) Abdoulaye Sow a dévoilé le volume des échanges entre les deux pays. Pour lui, le Sénégal peut s’appuyer sur l’expérience indienne pour asseoir sa souveraineté alimentaire et pharmaceutique.

Le président de la CCIAD Abdoulaye Sow a magnifié l’excellence des relations bilatérales entre l’Inde et le Sénégal. S’exprimant au cours du forum d’affaires organisé entre les deux pays, ce vendredi 3 juin 2022, il a dévoilé les dernières statistiques relatives aux transactions entre les deux pays. Les échanges commerciaux entre l’Inde et le Sénégal ont atteint 1,2 milliard de dollars US, soit environ 600 milliards de francs CFA, a-t-il révélé.
Les produits chimiques inorganiques, le fer usagé, les fruits et les noix comestibles sont les principales marchandises que le Sénégal exporte vers l’Inde. Le riz, le coton, les vêtements et machines constituent les principales importations de l’Inde.
« Aujourd’hui, il est heureux de constater que les investissements directs indiens sont de mise dans plusieurs secteurs de l’économie sénégalaise », a-t-il déclaré.

Niches de joint-ventures

En effet, la filiale de l’Exim Bank of India pour l’Afrique de l’Ouest est installée à Dakar et c’est un consortium indien qui détient la majorité dans l’entreprise sénégalaise les Industries Chimiques du Sénégal (ICS).
Le président de la CCIAD est d’avis qu’il reste encore des niches de joint-ventures et partenariats possibles entre les secteurs privés des deux pays.
Le Gouvernement du Sénégal avec le leadership du président de la République Macky Sall, tirant les leçons de la pandémie de Covid-19, s’est résolument engagé à assurer à l’échelle nationale des secteurs de souveraineté.
Il s’agit pour l’Etat du Sénégal de gagner la bataille de la souveraineté alimentaire en relevant le défi de l’autosuffisance en riz entre autres et relancer l’industrie pharmaceutique nationale.
« Sur ces points précis, l’Inde a acquis une expérience et a fini de démontrer son savoir-faire dans l’industrie pharmaceutique et la production de céréales d’une manière générale ».

Partenariats bénéfiques

« Je souhaite que les membres de la Confédération de l’Industrie indienne, qui regroupe en son sein des Pme et autres multinationales, puissent travailler en synergie pour permettre au Sénégal de bâtir des secteurs économiques forts, capables d’aller à la conquête des marchés internationaux », a-t-il affirmé.
L’une des priorités de la politique étrangère du Sénégal consiste à renforcer la coopération internationale à travers la réaffirmation des liens Nord-Sud et des liens Sud-Sud.
Il a invité les opérateurs économiques sénégalais et indiens à explorer toutes les pistes de convergence devant permettre d’aboutir à des partenariats bénéfiques entre les deux pays.

Joseph SENE

Administrateur

https://bie.cciad.sn