Développement durable et RSE : Un forum pour la promotion de la responsabilité sociétale des entreprises

 Développement durable et RSE : Un forum pour la promotion de la responsabilité sociétale des entreprises

L’association française RSE et PED a organisé le 3ème Forum sur la responsabilité sociétale des entreprises en collaboration avec la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) et la Conférence Permanente des Chambres de Commerce Africaines et Francophones (CPCCAF). Organisée à Dakar, cette rencontre de 2 jours vise à promouvoir la RSE dans le continent africain.

« Afrique de l’Ouest : La RSE pour un développement économique inclusif et durable ». Tel est le thème du 3ème Forum sur la responsabilité sociétale des entreprises, qui est organisé le 1er et 2 décembre 2021 à Dakar, après les deux premières éditions tenues au Togo. « RSE et PED promeut une économie responsable, durable et juste en Afrique par la sensibilisation, la formation, l’échange, l’information et la mise en réseau de tous les acteurs », a expliqué Mme Morgane Lassaux, responsable de programmes RSE au sein de cette association fondée en France en 2008. L’objectif central est d’accélérer l’appropriation par les entreprises des outils de la RSE en s’appuyant sur les forces vives locales et l’engagement des PME. Madame Joëlle Brohier, présidente-fondatrice de l’Association RSE et PED et Mme Catherine Puiseux, membre du Conseil d’Administration, qui intervenaient par visioconférence, ont fait part de leur engagement à accompagner le développement de la RSE en Afrique.

Vulgarisation de la RSE

« En prenant l’initiative d’organiser ce forum sur la RSE au Sénégal, les maîtres d’œuvre nous offrent un fort moment d’échanges et de vulgarisation sur ce concept en balbutiement dans les économies africaines », a déclaré le président de la CCIAD Abdoulaye Sow, lors de la cérémonie d’ouverture. « De nos jours, le constat unanime est que la RSE est au cœur des débats et des enjeux du développement durable et de l’avenir de notre monde », a-t-il ajouté. En effet, les plus grandes entreprises sont des centres vitaux de pouvoir et de décision et que leur action atteint la vie des citoyens dans de nombreux domaines (santé, emploi, éducation, etc.). « Ainsi, il en découle l’affirmation que les entreprises sont responsables des conséquences de leurs actions dans une mesure plus large que la simple sphère financière des pertes et des profits », a affirmé le président de la CCIAD.

 Société solidaire

Bienvenu Comlan, administrateur de la Banque Ouest Africaine de Développement, (qui s’exprimait au nom du président de la BOAD, Serge Ekué, via visioconférence),  a souligné les efforts de leur institution dans la promotion de la RSE. La BOAD met l’accent, selon lui, sur le financement des projets à fort impact social et environnemental. Le forum est une heureuse initiative, car il offre un cadre de dialogue fructueux pour la mise en œuvre de la RSE en Afrique, a souligné le secrétaire général du Ministère de la Microfinance et de l’Economie Solidaire, qui représentait madame le ministre Zahra Iyane Thiam. L’objectif global est de bâtir une société solidaire dans un Etat de droit. Le forum s’inscrit en droite ligne de la volonté du Gouvernement sénégalais qui a décidé de redynamiser la RSE, a-t-il mentionné. C’est pourquoi, le Sénégal a adopté une Loi assortie de mécanismes juridiques qui encadrent la RSE. En outre, Cheikh Ndiaye a annoncé l’élaboration et la mise en oeuvre d’une Stratégie nationale d’encouragement à la RSE. Lors d’un panel, organisé après la cérémonie d’ouverture, des experts en RSE en l’occurrence madame Gloria Paraïso-Jossou (RSE et PED Sénégal), Placide Dougah (RSE Togo) et Willy Cedric Foumena (RSE et PED Cameroun) ont également vanté le concept de la RSE.

 Joseph SENE

Administrateur

https://bie.cciad.sn