Démarrage effectif de la ZLECAF, des opportunités à saisir dans le marché commun africain 

 Démarrage effectif de la ZLECAF, des opportunités à saisir dans le marché commun africain 

Le 1er janvier 2021 marque le démarrage « effectif » de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF). Cet Accord inédit, qui ambitionne de réunir l’ensemble des pays africains dans un marché commun d’environ 1,3 milliard de consommateurs, mérite une stratégie afin de permettre aux entreprises sénégalaises d’en tirer pleinement avantage. C’est chose faite, car le Sénégal a mis en place une stratégie appelée SN-ZLECAF dont l’objectif

global est de « contribuer significativement à la croissance des exportations en rapport avec les objectifs du Plan Sénégal Emergent (PSE) ». Avec cette stratégie dont l’élaboration a nécessité la participation de l’ensemble des acteurs (administration publique, société civile, secteur privé, etc.), le Sénégal veut se donner les moyens institutionnels et opérationnels, afin de tirer pleinement son épingle du jeu dans ce contexte de libéralisation des échanges.

Plus de 40 % des exportations sénégalaises sont destinées au marché africain. La ZLECAF représente ainsi une belle opportunité pour booster les exportations en s’appuyant sur quatre axes majeurs. Il s’agira ainsi de renforcer l’offre exportable, de diversifier des marchés, d’améliorer la compétitivité des entreprises et de renforcer les capacités institutionnelles.

Toutefois, bien des experts nourrissent des craintes quant à la capacité des entreprises sénégalaises, notamment les PME, à faire face à la concurrence des « géants africains » une fois le marché libéralisé. Des craintes justifiées par la possibilité de voir des économies de pays africains non encore industrialisés, lourdement fragilisées. Pour bien des observateurs par contre, la ZLECAF pourrait permettre à l’Afrique de faire un bond significatif en avant dans le commerce mondial. L’on parle même de gains de 450 milliards de dollars de revenus supplémentaires. De manière plus spécifique, elle pourrait permettre au Sénégal d’augmenter considérablement ses exportations.

Dans ce numéro Spécial Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) le Bulletin d’Information Economique (BIE) revient sur les enjeux que représente le démarrage effectif de cet Accord pour le Sénégal. Administrations, experts, organisations d’acteurs du secteur privé, etc., partagent leurs lectures sur les opportunités et les menaces que la ZLECAF peut représenter.

Dossier réalisé par La Rédaction

Papa Code NDOYE

https://bie.cciad.sn