Accompagnement des PME en sous-région sahélienne : L’approche d’Investisseurs & Partenaires de l’EU

 Accompagnement des PME en sous-région sahélienne : L’approche d’Investisseurs & Partenaires de l’EU

Dakar, la Capitale sénégalaise, a regroupé dix structures d’appui à l’entreprenariat (SAE) provenant de huit pays de la sous-région sahélienne, sélectionnées par le groupe Investisseurs & Partenaires (I&P), une initiative financée par l’Union Européenne (UE), pour un atelier dédié à la maitrise des enjeux financiers.

 Répondre aux grands enjeux de la région sahélienne. On peut résumer ainsi les interventions d’I&P et surtout d’I&P Accélération au Sahel, le programme dédié aux petites entreprises et jeunes pousses de la sous-région sahélienne. Ainsi, l’atelier de Dakar, a réuni dix SAE de huit pays de la région sahélienne, informe Sophie Ménager. D’après elle, après trois mois de formation en e-learning sur la thématique de la gouvernance et de la finance d’entreprise, ces dix SAE ont été réunies à Dakar pour une  formation en présentiel, durant quatre jours sur la thématique des enjeux financiers pour les Pme. Selon Sophie Ménager,  à l’issue de cet atelier régional, les SAE consolideront leurs compétences avec des modules de e-learning dédiés au développement (construction du business plan, relations avec les investisseurs) et à l’analyse des besoins de financement des entreprises (introduction aux outils de financement, négociations, etc.)
Pour sa part,  Olivier Bokoga, expert et formateur du programme I&P Accélération au Sahel, indique « qu’au-delà du dispositif de e-learning, les binômes issus des SAE bénéficieront de façon individuelle, et ce pendant six mois, de 12 jours de mentorat en présentiel soit 2 jours par mois. L’objectif du mentorat est de travailler avec les SAE dans leur environnement habituel en vue de la transposition opérationnelle des compétences acquises en e-learning dans leurs programmes et pratiques d’accompagnement, décrit Olivier Bokoga.
Par ailleurs, Irène Mingasson, Ambassadrice, Représentant Résident de l’EU à Dakar, venue présider la cérémonie de clôture de l’atelier de Dakar, est d’avis qu’il faut appuyer « le potentiel de la jeunesse sénégalaise et africaine et leur donner de la voix ». Elle dira que l’emploi, l’entrepreneuriat, la création d’opportunités pour les jeunes, sont des orientations très importantes pour l’EU. Il faut retenir que I &P Accélération au Sahel est une initiative d’I&P visant à accompagner les entreprises et start-ups de la sous-région sahélienne en démarrage dans leur aventure entrepreneuriale. Financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, ce programme ambitionne de faire émerger des start-ups et des petites entreprises innovantes, compétitives, à fort potentiel de croissance.

El Hadji Sady NDIAYE

Administrateur

https://bie.cciad.sn