20ème  édition des Assises du MEDS : Le président Abdoulaye Sow fait le plaidoyer du secteur privé

 20ème  édition des Assises du MEDS : Le président Abdoulaye Sow fait le plaidoyer du secteur privé

Invité à prononcer un discours lors de la cérémonie d’ouverture de la 20ème  édition des Assises du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS), le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), Abdoulaye SOW a profité de cette tribune pour s’ériger en défenseur du  secteur privé national. Il a en effet, invité  l’Etat du Sénégal à mettre en œuvre les réformes entreprises pour  renforcer le Partenariat Public-Privé (PPP),  pour une relance de  l’économie suite aux désagréments causés par  la pandémie de Covid-19.

Dans son discours d’ouverture tenu lors de l’édition 2021 des Assises du MEDS, le président de la CCIAD a, tout simplement, pris le parti du secteur privé national. En effet, après avoir félicité le président Mbagnick Diop,  pour  la tenue de cet évènement et salué les différents programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 (Programme de Résilience Economique et Sociale), renforcer les bases productives (programme de Relance de l’Economie Nationale) et relancer l’économie et retrouver la trajectoire de croissance (PAP2A), Abdoulaye Sow est revenu de manière appuyée sur les attentes du secteur privé qu’il représente à travers l’Institution qu’il dirige.
Ainsi, a-t-il assuré, que  « le secteur privé est déterminé à jouer pleinement sa partition dans la réalisation des objectifs du PAP2A ». Cependant, pour une participation optimale des acteurs du privé, ces dernières nourrissent certaines attentes auprès des autorités régaliennes. « Il (le secteur privé) exhorte le Gouvernement à parachever l’ensemble des réformes structurelles qui avaient été envisagées pour améliorer l’environnement des affaires et, de prendre toutes les mesures phares identifiées, afin de booster les secteurs prioritaires de souveraineté », renseigne le président de la CCIAD.
De ce fait, il a particulièrement mis l’accent sur le renforcement des Partenariats Public-Privé (PPP), ainsi que le développement du secteur privé.

Renforcer la participation du secteur privé national

Saluant au passage la « rénovation du cadre juridique et institutionnel des PPP déjà entrepris », il a encouragé le Gouvernement du Sénégal dans la « mise en place effective du fonds d’amorçage » qui, selon lui, permettra aux entreprises de présenter des projets matures et attractifs aux différents guichets de partenariat.
Abdoulaye Sow est convaincu que ces efforts,  auront pour effets d’aider le Sénégal à atteindre une autonomie au niveau des secteurs stratégiques notamment, l’alimentation et les produits pharmaceutiques. Ils permettront également de « booster davantage l’énorme potentiel dont nous disposons dans les domaines comme l’agriculture, l’artisanat, le tourisme, l’industrie et le numérique », a-t-il assuré. Le président de la CCIAD a enfin émis le souhait,  de voir un secteur privé national « uni et fort » porter le Plan Sénégal Emergent (PSE) pour un développement endogène du Sénégal.

Sanou BADIANE

Administrateur

https://bie.cciad.sn